Essen Spiel 2016 : Histoire d’un aller et retour

Avant toute chose, je dois faire mon mea culpa. Il y a deux ans, je m’étais juré de ne plus aller à Essen sur une seule journée (pour des raisons évidentes de fatigue et de stress). Malgré tout, je n’ai pas pu résister à l’envie de participer à cette édition, tant ce Spiel 2016 était attendu comme l’édition de tous les records.

Mais, Pourquoi ?

Réaliser un tel voyage sur une journée implique beaucoup de préparation et une réelle optimisation le jour J, sans pour autant laisser de côté le plaisir inhérent à un tel festival. Je tenais donc à remercier dans un premier temps mon compagnon d’un jour (Vincent, high five ;)) mais également mes amis lillois (déjà présent le jeudi et qui ont su récupérer Terraforming Mars, Sola Fide ou The Colonists ^^ Merci Diego ). A noter également que préparer Essen est un vrai bonheur lorsque l’on s’appuie sur les références du genre pour les bons plans et astuces à connaître impérativement. Cette année, j’ai utilisé aussi un site que je ne connaissais pas auparavant, sorte de base de données spécifique pour Essen, et qui m’a aidé a ne rien oublier le jour J.

Ces remerciements réalisés, et comme chaque année depuis 2013 désormais, je vous propose un retour personnel de cette édition, forcément subjectif et non exhaustif, mais je l’espère suffisamment intéressant pour que vous vous y attardiez.

Comme vous pourrez le voir par la suite, ma ‘récolte’ de cette année diffère sensiblement de ce que l’on peut trouver sur les réseaux sociaux actuellement. La raison ? Principalement parce qu’au fur et à mesure des éditions, j’ai clairement réorienté ma liste d’achat vers des jeux plus spécifiques voire obscurs 😉 ainsi que sur la recherche de goodies et d’éventuelles bonnes affaires.

2016_essen_spiel_0001

Essen Spiel : Au départ on se sent léger …

Allons-y !

Chronologiquement, après 4h de route, nous sommes arrivés vers 9h le vendredi (bénéficiant pour l’occasion des parkings les plus proches (ce qui nous a permis de faire trois vidages de caddie en une journée ^^)). Légère augmentation des tarifs à l’entrée mais bon, ça reste anecdotique. Un peu avant 10h, ouverture des portes, dans le calme, ce qui est toujours aussi surprenant lorsque l’on connaît les festivals français (Japan expo notamment) où une simple ouverture de porte est synonyme de bousculade et autres incivilités… Bref, arrivé dans le hall 3, le mot d’ordre a été de se focaliser sur les jeux et extensions sensibles (comprendre : qui n’ont pas été récupérés la veille et dont les stocks risquent d’être très limités). Premier arrêt chez Ares Game pour l’extension de War of The Ring et les promos associées. J’ai été surpris des quantités présentes et aussi du tarif prohibitif de l’extension (45euros… sérieusement ?). Dans la foulée, récupération de Railroad Revolution chez What’s your Game (épuisé quelques minutes plus tard ^^’), puis arrêt suivant chez Sierra Madre Games (mis à l’honneur dans le magazine Plato) chez qui je devais récupérer l’extension pour Pax Pamir et le plateau de jeu associé. D’ailleurs, je trouve que Phil Eklund et Sierra Madre Games ne sont pas suffisamment mis en valeur, pourtant les jeux sont de qualité (même si quelquefois difficiles à appréhender, exemple type : High Frontier ;-)). Prochaine étape, Days of Ire : Budapest 1956 (dont l’éditeur m’avait contacté la nuit précédente, m’indiquant qu’il ne restait que 3 exemplaires sur le stand ^^). Arrivé sur le stand, récupération du jeu (avec tous les stretch goals du kickstarter), vous imaginez bien ma satisfaction à cet instant, ayant loupé la campagne et étant particulièrement fan de Twilight Struggle et Pandémie, réussir à revenir d’Essen avec ce jeu sous le bras était une libération. Rejoint peu après par Vincent, un sac plein à craquer à la main (extension de Dead of Winter, Smallworld, Zombicide etc..), il était opportun de retourner au parking déposer nos acquisitions, prendre un café et préparer la suite.

2016_essen_spiel_0004

Essen 2016 – Hannibal : Rome vs Carthage

Oh mon dieu ! Le sac déborde …

Ainsi, après vérification, seuls restaient dans nos listes respectives certains jeux et extensions plus faciles à obtenir, ainsi évidemment que nos précommandes réservées. Dès lors, méthodiquement, nous avons parcouru les différents halls. Comme chaque année, passage obligatoire chez Repos Production pour le pack 7 Wonders Pantheon. 40 euros sur le festival, pour l’extension et tous les goodies associés, un T shirt, une dédicace, et les pièces en métal, cela reste une bonne opération, d’autant plus que l’on est toujours bien accueilli sur le stand ^^ Seul bémol toutefois, l’une des extensions récupérées présentaient des cartes pliées, apparemment lors de la mise en boîte… Je ne doute pas que leur remplacement sera rapidement réalisé. Achat également de Codenames Pictures, après discussion avec Vlaada Chvatil autour de la future sortie de Through The Ages et les évolutions de Galaxy Trucker sur tablette. Toujours aussi agréable, il nous a orienté vers la dessinatrice du jeu pour une dédicace supplémentaire (un Orc à la Shadowrun, le pied ^^).

2016_essen_spiel_0002

Essen 2016 – Quel homme sympa ce Vlaada Chvatil

2016_essen_spiel_0011

Essen 2016 – Et le dessin, c’est cadeau (feat. Jana Kilianová)

 

A deux pas de là, passage obligé sur le stand de PD Verlag pour l’extension Gallia & Corsica (et les goodies associés) de Concordia. Vous allez me dire, oui mais depuis l’extension Salsa, il n’y plus de traduction du jeu, ça n’a pas d’intérêt etc… Personnellement, ce jeu de Mac Gerdts vaut le coup, qu’importe la langue. Et c’était apparemment également l’avis de Rahdo, présent sur le stand à ce moment là 😉 Enfin, passage chez Moaideas, pour Flow of History, jeu de civilisation dont la mécanique assez originale  évite le sempiternel problème du ‘premier arrivé, premier servi’ de ce type de jeu. Arrivé midi, nous sommes passés sur le stand de Cranio Creations (pour El Magnifico), qui remettait chaque jour en vente à 12h les précommandes non réclamées (sans pour autant oublier de se faire du pognon sur le dos des visiteurs, en vendant 5 euros de plus les bonus de préco). J’espère que le jeu est à hauteur des 55 euros investis…

2016_essen_spiel_0003

Essen 2016 – Richard ‘Rhado’ Ham himself ! ça mérite un selfie

Oh mon dieu ! Le sac re-déborde …

Bien chargé, et bien fatigués également (le stress retombant un peu), second retour à la voiture pour déposer la deuxième fournée puis direction la galerie pour le déjeuner. Alors, je vais mettre à mal les idées reçues, mais la bouffe allemande est synonyme de qualité, d’équilibre et de bon goût… Non, je plaisante, c’est juste ignoble, tant à l’odeur qu’à l’aspect, mais heureusement nous avons toujours notre stand fétiche de fruits et yoghourts (toujours accessible même le midi, étonnant non ? ;)) qui nous a permis de recharger les batteries et préparer notre dernière fournée d’achat.

Principalement orientée vers les extensions et bons plans, nous avons ainsi pu trouver Rococo (vivi, sans k) (l’extension de Maître Couturier en VO) et ses goodies, la base et l’extension de Targi en allemand pour 25euros les deux, là où Filosofia nous vend uniquement la base pour 30 euros et enfin The Game : Extreme (nouvelle implémentation de The Game) en allemand, pour 7.50euros, là où la 1ere version du jeu coûte entre 10 et 15 euros en France… Donc oui, Essen n’est clairement pas l’endroit pour faire des affaires (je vous encourage à lire le billet de Ludovox sur Feast for Odin) mais ce n’est pas non plus une raison pour nous prendre pour des pigeons.

En Vrac

Désormais libre de toute obligation, nous avons pu profiter du salon pour prendre des contacts, et visiter certains stands incontournables :

  • Boardgamegeek et son top 50 discutable,
  • Serious Poulp et les avancées du 7th continent (ainsi que le tshirt qui va bien :p),
  • Ortus Regni, excellent jeu de stratégie au design épuré pour lequel j’ai pu obtenir une extension exclusive,
  • Asyncron chez qui nous avons testé Thunderbirds,
  • Star Realms, dont les stands étaient inondés de monde et de goodies en tout genre,
  • l’incontournable stand de Carcassonne (où j’ai fait l’acquisition d’une petite peluche meeple pour madame ^^’),
  • Phalanx et sa version surdimensionnée de l’édition 20ème anniversaire d’Hannibal : Rome vs Carthage ! Vivement le KS.
  • Wagamax, créateur français de playmat pour de nombre jeux (Mare Nostrum, Fief, Conan, Celestia, …) et dont la qualité du matériel donne clairement envie.
  • Un stand russe dont je n’ai pas retenu le nom qui m’a proposé une version alternative de Patchwork, à 3euros… si j’en prenais 5000 boites évidemment 😉
  • Le stand d’Ankama où nous avons tenté de négocier une peluche dragon rose (mais les vendeurs étaient durs en affaire, désolé ma chérie)
  • Et bien sûr, à 5 min de la fermeture, le fameux achat de mug meeple en céramique ^^
2016_essen_spiel_0005

Essen 2016 – ‘Patchwork’ России издание

2016_essen_spiel_0006

Essen 2016 – Un Pokémon sauvage viens d’apparaître

2016_essen_spiel_0007

Essen 2016 – Oh ! Ce playmate de Mare Nostrum …

2016_essen_spiel_0008

Essen 2016 – … et celui de Fief !!

2016_essen_spiel_0009

Essen 2016 – Sorti directement du four, l’extension Ortus Regni

Aaaahhh ! Je ne sens plus mes pieds …

Enfin, éreinté par cette journée, nous avons pu nous retrouver à la fermeture chez Repos Production pour l’apéro puis direction notre coréen préféré pour un bon dîner avant de reprendre la route ^^

Bien conscient de n’avoir vu qu’une infime partie du festival cette année, cet Essen 2016 fut comme d’habitude une belle expérience, et je n’ai qu’une hâte, préparer celui de l’année prochaine 🙂

2016_essen_spiel_0010

Essen Spiel : Mais à l’arrivée, on prend toujours quelques kilos …

 

Auteur: Ashraam

Ingénieur Sécurité/Environnement, il délaisse de temps à autre la réglementation pour prendre la plume et exprimer sa passion pour le jeu de société. Fan de stratégie/tactique, il reste malgré tout ouvert au poussage de cubes en bois, pour peu que le thème l’intéresse.

Partager cet article sur

Trackbacks/Pingbacks

  1. Les Card Driven Games : Faire du neuf avec du vieux ? (1/2) - Ludopoly - […] Rome vs Carthage (dont nous avions vu la version 20ème anniversaire en prototype lors de notre voyage à Essen en…

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Partager

Partager cet article avec vos amis!