Nostalgie quand tu nous tiens – Session Vintage gaming!

« C’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes » dit-on. Sans aller jusqu’à dire que c’est dans les vieilles boîtes qu’on fait les meilleurs jeux (ou les meilleures parties), force est de constater qu’il y a encore de quoi se faire plaisir avec certains jeux de notre enfance ! Ah… le jeu de société rétro ou Vintage Gaming. Le dépunchage ? Remplacé par le dépoussiérage. La vérification du matériel en revanche, même combat ! Aux pièces flambant neuves et immaculées se substituent des surfaces moins lisses, plus pales et souvent abîmées, parfois quelques pièces cassées, mais n’est-ce pas là le gage d’une vie bien remplie pour un jeu ? Mieux que la découverte, la redécouverte, son avalanche de souvenirs et pour peu que le jeu s’y prête : la relecture de scénarios personnels oubliés. C’est pour faire (re)vivre ces émotions et ces moments particuliers que l’association Ludopoly en la personne de ses membres a décidé de ressortir des fonds de tiroir les monstres ludiques du début des années 90.

 

Bouuuhh !

« JE SUIS LE SEIGNEUR DES CLEFS ! »

Episode I le 31 octobre 2014 avec la nuit d’Halloween et le célèbre jeu de société interactif Atmosfear (version DVD). Une maison en travaux, le cadre idéal pour faire ressurgir d’outre-tombe le redouté – et bruyant ! – Seigneur des Clefs. Une ambiance sombre, quelques « décorations » sur les murs et les déguisements de chacun pour parachever le tout. Le loup-garou Gévaudan, le fantôme Helin, la momie Khufu, le zombie Baron Samedi, la sorcière Anne de Chantraine et la vampire Élisabeth Báthory allaient maintenant pouvoir défier le Seigneur des Clefs en tentant de réunir pour leur propre compte les six clefs de couleurs différentes, avant de rejoindre le cercueil central où gît la plus grande peur de chacun des protagonistes. Mais pour gagner faudra-t-il encore qu’ils ne piochent pas la leur… Une quinzaine de personnes présentes, trois parties jouées et filmées (toutes perdues, il est vraiment trop fort ce Seigneur des Clefs ! ), mais qu’ont fait les joueurs en attendant leur funeste tour ?

P1020760

Mise en place du scénario « Les survivants d’Halloween » pour Claustrophobia

Ludopoly avait préparé dans la maison d’à côté un menu ludique aux petits oignons, avec une sélection de jeux sur le thème d’Halloween, des monstres et de l’horreur. Jugez plutôt : Concept (spécial Halloween), King of Tokyo, Mascarade (déguisements obligent), Ghost Stories, Off the Dead, Small World : L’île du nécromant, Small World underground et Zombicide pour le buffet à volonté ; en dessert : Betrayal at House on the Hill, Claustrophobia (spécial Halloween), Horreur à Arkham et Les Demeures de l’Epouvante. Une soirée qui s’est poursuivie jusque 5 heures du matin pour les plus courageux, le temps d’éprouver le scénario de Claustrophobia spécialement écrit pour l’occasion : « Les survivants d’Halloween », pour 4 joueurs. Une première session Oldies marquée du sceau de la réussite donc et même plus : ils ont été plusieurs à demander à rejouer à Atmosfear !

 

La main du sorcier Morcar...

La main de Morcar… Tremblez, héros !

Episode II le 3 mai dernier avec le père incontesté des Dungeon Crawler sur plateau, j’ai nommé : HeroQuest ! Il était grand temps pour les héros de l’Empereur de reprendre du service contre l’infâme sorcier Morcar. Et pour contenter les novices autant que les connaisseurs de ce jeu d’aventures fantastiques à la croisée du jeu de rôle et du jeu de figurines, deux tables étaient déroulées : l’une proposant la boîte de base seule, l’autre complétée par l’extension Les Sorciers de Morcar. Côté novices, deux scénarios : d’abord L’or du Prince Magnus pour se remplir un peu les poches et faire connaissance avec les charmantes créatures à la peau verte que sont les lutins, orcs et autres fimirs. Des ennemis occis sans trop de difficulté malgré un barbare nommé Adocha aussi lent qu’un escargot asthmatique en fin de vie – peut-être le poids de son épée ?… – mais qui s’est tout de même illustré dans la dernière salle face au Guerrier du Chaos gardant les coffres.

C'est VRAIMENT pas grand, un nain...

C’est quand même VRAIMENT pas grand, un nain…

Une fois équipés en échange des pièces d’or gagnées précédemment, les héros s’enfoncent dans Le Labyrinthe de Melar où déambule la crème des créatures mortes-vivantes : squelettes, zombies et momies. Des héros en grande forme – marche du barbare comprise – qui ont écrasé les ennemis avec une facilité déconcertante malgré les nombreux pièges et portes secrètes. Pour preuve : la Gargouille morte sous les coups du Djinn invoqué par l’enchanteur Spawn. Côté connaisseurs, c’est dans le sombre repaire de Grawshak, Chaman Orc des tribus septentrionales, que se sont aventurés durant toute l’après-midi le nain Ghim, l’enchanteur Wilford, le barbare Agar-agar et l’elfe Lénoriel soutenus par leurs hommes d’armes (arrivés tardivement et à l’égrainée, mea culpa).

Oh je crois que j'ai vu un (satané) gros minet !

Oh je crois que j’ai vu un (satané) gros minet !

Objectif rempli pour les novices, avec cette réaction écrite au lendemain de la session par notre cher Niky – l’elfe Ykin – et qui vaudra bien mieux qu’un long discours : « J’y suis allé en reculant… Mais je ne regrette pas entièrement cette session. Comme quoi, il ne faut jamais se fier aux apparences 😉 » Pour les initiés et absents du 3 mai, une seconde partie aux airs de revanche s’est déroulée 20 jours plus tard, avec cette fois une plongée dans la crypte de Fanrax le Malin, Nécromancien de Morcar, et une meilleure préparation pour les héros : 450 pièces d’or chacun à dépenser au préalable en équipement et recrutement d’hommes d’armes. Mais une nouvelle victoire – de justesse – des Forces du Mal qui auront fait bon usage de la Statue magique et de son rayon mortel situés dans le premier couloir, alors que la troupe y était alignée… Conrad le Barbare, Anarwen l’Elfe, Olaf Brise-Fer le Nain et Thorin l’Enchanteur sont tombés sans avoir démérité, peut-être leurs successeurs seront-ils enfin victorieux !

 

Genestealer, droit devant !

Genestealer, droit devant !

Episode III le 6 septembre à venir avec, dans le prolongement d’HeroQuest, un duo Games Workshop de taille qui ravira les amateurs de combats épiques entre humains et aliens dans l’espace. Une invitation à plonger dans l’univers Warhammer 40,000 avec Space Hulk et Space Crusade ! A deux seulement ou de deux à quatre joueurs, les tables opposeront le camp extraterrestre avec ses Genestealers, Gretchins, Androïdes et autre Dreadnought aux Space Marines (de un à trois groupes) équipés d’armures terminators, dans des scénarios palpitants et variés. Mais ces parties restent encore à écrire et nous comptons pour cela sur toutes les présences. Quelques photos pour aiguiser d’ores et déjà les appétits et donner un avant-goût de ce troisième volet Oldies organisé par l’association Ludopoly :

 

Auteur: David

Partager cet article sur

1 Commentaire

  1. Hé hé ! Vous l’avez fait ! 🙂 Ça a dû être bien trippant 😉

    Répondre

Trackbacks/Pingbacks

  1. Interview de Percy Chan, auteur de Magecraft! - Ludopoly - […] la folie Oldies du précédent article, voici de la news bien fraîche, bien juteuse, en import direct des meilleurs…

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Partager

Partager cet article avec vos amis!