RockBand Manager : Le Test

La Cinquième Dimension (Arras) met des jeux à disposition des joueurs, l’occasion rêvée de tester des nouveautés et de vous dire ce que l’on en pense. On va donc causer de Rock Band Manager, un jeu d’Antoine Bauza pour Edge.

Rock Band Manager vous emmène dans les coulisses du showbiz des grands groupes de rock. Chaque joueur incarne un manager, prêt à tout pour mener son groupe de rock jusqu’aux plus hauts sommets. Pour cela, ils auront à recruter musiciens, trouver des contrats, enregistrer des albums, tout en anticipant les coups probables de leurs adversaires.

L'essentiel ! En 60 Secondes chrono ...

  • 6 guitares de couleurs différentes (une couleur par joueur)
  • Quelques jetons dollars
  • Quelques jetons récompenses
  • Et bien entendu des cartes ^^ (séparées en 3 paquets : des musiciens, des actions à effectuer en seconde manche, des actions à effectuer à la troisième manche)

Concrètement comment ça se passe ?

Le but du jeu est de récupérer le plus de points de victoires. Celui qui en a le plus à la fin est… (roulement de tambours)… premier, celui qui en a le moins, et bien dernier !

La question que tout le monde se pose devient alors : Comment gagner des points de victoire ?

Et bien, c’est très simple. Le jeu se déroule en 3 manches. Durant chaque manche, chacun peut gagner des points de victoire. Mais aussi à la fin où les meilleurs joueurs sont également récompensés par des points de victoire (note : dans certains cas, même le joueur le plus nul peut gagner des points de victoire, incroyable non ?).

Les 3 manches ?

  1. Manche 1 : on recrute les meilleurs gars. Basé sur un système d’enchères (et de bluff quelques fois), chacun va chercher à obtenir un personnage par instrument, soit 5 personnages (chant, batterie, guitare, guitare basse, clavier).
  2. Manche 2 : on exploite ses gusses (on les envoie faire des concerts, enregistrer des albums… etc.), mais à petite dose, à la différence de la manche 3. Pour cela, on utilise les compétences de chacun de ses personnages, qui permettent d’accéder ou non aux cartes posées face visible sur la table. Chaque carte choisie par un joueur, et donc enlevée de la zone de jeu, entraîne systématiquement un déplacement des cartes vers la gauche, afin que ces dernières soient plus facilement accessibles aux autres joueurs. La tactique est donc de mise, choisir la carte qui tue et permettre aux autres joueurs d’accéder aux autres cartes puissantes en jeu, ou choisir une carte moins efficace. Maux de crânes, à vos gardes.
  3. Manche 3 : idem que la 2, mais en pire. De plus gros pouvoirs, de plus grands points de victoire à récupérer, une attention de tous les instants.

Le verdict !

Au final, on se retrouve face à un jeu correct. Je regrette personnellement la phase 1 qui peut vite être très longue, surtout lorsque l’on joue à 6 joueurs. Après une première partie, le jeu devient vite accessible, mais peut vite devenir prise de tête face à de vicieux et méchants joueurs (ils se reconnaîtront ;-)).

RockBand Manager sur Twikin RockBand Manager sur TricTrac

 

Auteur: kevin

Partager cet article sur

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Partager

Partager cet article avec vos amis!