Dossier : JdS, iPad, Androïd et les tablettes tactiles (1/2)

L’arrivée des terminaux tactiles ne date pas d’hier, et plus globalement, la tentative d’extraire leur potentiel pour l’adapter au monde du jeu a déjà commencé. Que ce soit dans les jeux vidéos (on se souvient de la sortie de R.U.S.E, un jeu de stratégie en temps réel sorti en 2010 dont la campagne de promotion reposait sur la mise en avant de la capacité à y jouer sur table tactile),  ou dans le domaine des jeux de société (on pense immédiatement à ePawn), des initiatives sont clairement déployées. Et comme Noël a encore été cette année, et bien plus encore que les précédentes années, synonyme d’inondation technologique, où des millions de smartphones et tablettes se sont faits adopter dans les foyers français, c’est l’occasion ou jamais de publier le « gros dossier » que le spécialiste ès-tablette de Ludopoly, Ashraam, vous a amoureusement bichonné depuis des semaines mois. Lui aussi aime l’exhaustivité, et comme il nous propose un dossier consistant, en voici donc la première partie. On compte sur vous pour lui réserver un bon accueil. La suite est programmée pour la semaine prochaine, le temps de laisser à tout le monde la possibilité de digérer ce premier morceau ! Bonne lecture !

De l’arrivée du tactile dans le monde du jeu

Première étape : le jeu vidéo

Depuis quelques années maintenant, nous constatons l’avènement de nouveaux accessoires ludiques faisant concurrence aux consoles portables, voire dans une certaine mesure aux consoles de salon et aux PC : le smartphone et la tablette tactile.

 Ceci est une révolution !

Sur ce créneau, et malgré la concurrence acharnée de nombre spécialistes du domaine (Samsung, Archos ou Google pour ne citer qu’eux), il est indéniable qu’Apple domine largement le marché du jeu tactile. Bien évidemment, il faut rester réaliste quant à ce succès, car techniquement, les concurrents d’Apple n’ont pas à rougir des performances de leurs appareils, et que ce n’est pas grâce à celles-ci que la société de feu Steve Jobs a su s’imposer aussi facilement. En effet, ce qui a suscité un véritable engouement pour ces nouvelles technologies est tout simplement la quantité pharaonique d’applications très facilement accessibles sur l’App Store : 700 000 à l’heure actuelle dont notamment 100 000 jeux.

Face à ce succès et à la démocratisation du support, l’on a pu constater l’apparition de nouveaux types de comportements, de nouveaux schémas de consommation, et par voie de conséquence l’orientation rapide de nombreux éditeurs vers ce nouveau média. Cependant, il fallut se rendre à l’évidence, les professionnels du jeu vidéo n’accordaient pas réellement beaucoup de crédit au support tactile, imaginant au mieux qu’il s’agissait d’un effet de mode et pas d’une réelle avancée technique.

Angry Birds Star-Wars

Angry Birds Star Wars

Nombre voix s’élevaient ainsi pour critiquer ouvertement ce nouveau support, avançant que ce n’était qu’une pale imitation de ce que pouvaient proposer les consoles portables et qu’en aucune façon, des jeux sur smartphone ou tablettes ne pourraient concurrencer en termes de graphismes ou de gameplay leurs grands frères  sur PC ou consoles. Dès lors, le support tactile a du s’imposer sur le créneau qui lui restait, à savoir le snack gaming. Et a posteriori, notamment par le biais de titres tels qu’Angry Birds et Cut the Rope, qui pourrait désormais critiquer le choix de Rovio ou Zeptolab, leurs éditeurs respectifs ? En effet, grâce au succès de telles licences (plus d’un milliard d’unités vendues à mai 2012 pour Angry Birds, qui fut également le jeu le plus rapidement vendu de l’Histoire, avec 50 millions de téléchargement en 35 jours), le smartphone ou la tablette ont attiré à eux d’autres investisseurs désirant tenter l’expérience et développer autre chose qu’un énième Tower Defense. Ce succès commercial a ainsi fini de convaincre les éditeurs indécis, qui pensaient a l’origine que ce nouveau média était au mieux un bon moyen de faire la promotion d’une licence, et qui désormais considère le tactile comme un marché à part entière, plus que susceptible d’être profitable pour ceux qui auront su franchir le cap.

 

Assassin's Creed-Uplay-tablette

Assassin’s Creed Recollection – Tablette

Dès lors, la qualité des jeux  est devenue très souvent exemplaire : Pêle mêle, on pourrait citer les adaptations grandioses d’Assassin’s Creed sur tablette, utilisant l’univers du blockbuster d’Ubisoft pour proposer une nouvelle expérience via un jeu de carte en temps réel. L’on peut également parler de Rayman Jungle Run ou Mirror’s Edge, qui ont su mettre en valeur leur licence respective par des jeux spécialement développement pour ce support. Voire Grant Theft Auto : Chinatown Wars ou The World ends with you,   même si ces derniers ne furent que le portage (réussis) de jeux Nintendo DS. Les exemples de cet acabit sont légions, et font peur à bon nombre d’acteur du marché même si certains n’osent pas se l’avouer.

Et le jeu de société dans tout ça ?

Cluedo sur tablette

Et oui…même sur tablette…

A l’annonce de l’arrivée de l’Ipad sur le marché, beaucoup d’entres nous se sont émerveillés des possibilités qu’allait octroyer ce nouveau support pour le jeu de plateau. Certains se sont ainsi à l’époque bercés d’illusions, imaginant déjà pouvoir se débarrasser de leurs encombrantes et poussiéreuses boites… Mais après quelques semaines d’émerveillement, il fallait se rendre à l’évidence : l’adaptation de jeu de société sur ces supports n’en était qu’aux balbutiements. En effet, l’offre proposée à l’époque était rachitique, et seules certaines parutions ‘grand public’ pouvaient laisser présager quel serait le succès à venir (Cluedo ou Monopoly notamment). Malgré tout, le secteur du jeu de société n’a pas baissé les bras réalisant a quel point le tactile pouvait être  bénéfique. Ainsi,  par exemple, ce support apporte des avantages certains tels que :

 

  • La facilité et la rapidité de mise en place

Adaptation tablette de SmallWorld

SmallWorld sur iPad

A mon sens, l’un des principaux intérêts d’une adaptation  de jeu de plateau sur support tactile. Prenez pour l’exemple, le Havre, excellent jeu au demeurant, mais nécessitant une préparation susceptible d’en décourager plus d’un. Et bien, désormais, grâce à Codito,  vous pouvez lancer sans attendre une partie sur votre smartphone ou votre tablette. Idem pour Le signe des Anciens ou Smallworld. Au final, c’est du temps de jeu de gagné non ? ^^ Plus encore, certains développeurs ont même pensé l’adaptation pour la faire correspondre au besoin réel de l’utilisateur. Dans le cas justement de Smallworld sur Ipad, il est possible de pouvoir jouer à deux sur la tablette soit l’un à côté de l’autre, soit face à face. Idéal dans le train ou en voiture non ?)

 

  • L’encombrement et le stockage

Qu’il s’agisse de pouvoir ranger dans son appartement la multitude de boite que tout consommateur compulsif se sent obligé d’acheter, ou que l’on envisage transporter toute sa ludothèque a chaque session de son asso, le résultat est le même : le jeu de société IRL est encombrant et pesant. Or, l’Ipad nous apporte désormais une solution idéale : la capacité de transporter facilement nombre de ses jeux n’ importe où et sans effort.

 

  • L’accessibilité du jeu en ligne

Soyons honnête : quel est le principal problème de tout fan de jeu de société ? Trouver à tout moment suffisamment de personnes pour satisfaire son appétit ludique ! Et encore une fois, sur ce point, le jeu sur support tactile facilite grandement les choses, en mettant en relation directement via l’application la communauté de joueurs toute entière.

 Alors certes, j’entends déjà certains esprit chafouins rétorquer que le jeu de société perdrait son ‘âme’, que le vrai jeu est celui ou l’on peut bluffer et regarder son adversaire droit dans les yeux tout en lui assenant le coup de grâce. Personnellement, en tant que joueur, j’adhère complètement à ce message, mais il faut être réaliste : Le phénomène Poker se serait il autant développé sans l’apport du jeu en ligne ? Bien sur que non. Peut être faudrait il dès lors considérer l’adaptation du jeu IRL sur support tactile, si pas comme un passage obligé  mais au moins comme une réelle évolution.

 Enfin, vous pourrez remarquer que je n’ai pas abordé (à dessein) un point extrêmement important, que certains pourraient considérer comme un avantage et d’autres comme un inconvénient du tactile : le prix. En effet, un jeu ‘en dur’ comme on dit, coûte potentiellement dans les 40 euros en moyenne, alors que son adaptation aux alentours de 5 à 10 euros si l’on investit dans les extensions. Donc au final beaucoup plus abordable en apparence. Malheureusement, il ne faudrait pas oublier le prix actuel et prohibitif de la tablette ou du smartphone, ce qui a tendance à en refroidir plus d’un… Malgré tout, et la aussi, il faut l’admettre, le travail d’adaptation a grandement évolué depuis les débuts de ces supports, et nous permet désormais d’accéder au jeu initial bien évidemment, mais de plus en plus facilement aux extensions et divers goodies ce qui augmente sensiblement l’intérêt d’investir dans ce type de technologie.

Voilà qui conclut cette première partie, rendez-vous la semaine prochaine même lieu même heure pour la suite et fin du « big-dossier » d’Ashraam sur les tablettes.

Auteur: Ashraam

Ingénieur Sécurité/Environnement, il délaisse de temps à autre la réglementation pour prendre la plume et exprimer sa passion pour le jeu de société. Fan de stratégie/tactique, il reste malgré tout ouvert au poussage de cubes en bois, pour peu que le thème l'intéresse.

Partager cet article sur

Trackbacks/Pingbacks

  1. Les ludinews de la semaine #6 | Jumanji Blog - [...] Dossier : JdS, iPad, Androïd et les tablettes tactiles (1/2) : Ashraam, à travers ses midi-chloriens, l’avenir et le présent il…
  2. Dossier : Adaptation tablette des jeux de société (2/2) - Ludopoly - […] Voici la seconde et dernière partie du dossier d’Ashraam pour Ludopoly sur l’adaptation numérique des jeux de société. Cet…
  3. Agricola, l’adaptation numérique tactile. - Ludopoly - […] autour des raisons qui me poussent à vous faire part ici de mon ressenti sur ces adaptations (voir ce…

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Partager

Partager cet article avec vos amis!