Tric Trac d’Or 2012

Les fins d’année sont toujours propices aux bilans, aux congratulations et aux célébrations diverses et variées. Une semaine après que la France entière se rue vers l’élection de Miss France, le monde ludique n’y coupe pas, mais dans un registre autrement plus sérieux et respecté dans le milieu : il y a deux semaines se tenaient à Lille les Tric Trac d’or 2012, les 15 et 16 décembre.

Il s’agit ni plus ni moins que de l’élection du meilleur jeu de société paru en 2012 parmi une liste de 10 finalistes ayant récolté la meilleure appréciation des internautes/joueurs ayant un compte sur le site au fameux Pouic bleu. C’est ce qui fait toute la différence avec un prix tel que l’As d’Or de Cannes : il s’agit ici d’un jury « populaire » et, nouveauté 2012, d’un jury « national ».

En effet, jusqu’à présent, si la sélection des 10 finalistes dépendait des notes de tous les Tric-Traciens, le classement final dépendait quant à lui des seuls membres de l’association ludique hôte de l’évènement, joyeusement encadrés par Mr Phal et Dr Mops en maîtres de cérémonie. Le principe a évolué en deux temps, d’abord en ajoutant un suffrage universel pour les votants volontaires de toute la France, pondéré par un algorithme que Google envierait pour donner aux votes de l’association hôte un poids respectable, puis cette année en laissant libre cours aux associations de toute la France de se constituer en un comité à part entière et d’avoir voix au chapitre. C’est ainsi qu’environ 200 joueurs de tous poils se sont adonnés à cette même « shortlist ludique » sur la première moitié de décembre pour exprimer leur suffrage.

Parmi les précédents lauréats on retrouve Troyes, Olympos, 7 wonders, Caylus et bien d’autres opus d’un genre que l’on apprécie beaucoup ici. D’ailleurs le hasard, ou notre bon goût, a fait que nous avions déjà pratiqué de nombreux jeux parmi les dix finalistes, et qu’une bonne partie d’entre eux ont été chroniqués ici même.

Vous remarquerez que la sélection de cette année est un poil plus core que celle de l’an dernier, avec notamment autant d’ « hyper-jeux »  (Civilisation et Through the Ages l’an dernier contre Eclipse et Archipelago en 2012) mais par contre on dénombre une « petite boîte » de moins (The Boss et Sobek l’an dernier contre Noé cette année, qui se retrouve bien seul sur son Arche…).

Voici ci-dessous le classement croisé entre les Tric Trac d’Or officiels, et nos propres votes. Il est assez amusant de constater que l’on a le Top5 quasiment dans le « bon » ordre hormis l’inversion de Myrmes et Archipelago. Au-delà de ces 5 titres qui se sont justement et sans grande surprise nettement détachés du reste de la bande dans nos suffrages, les autres places se sont âprement disputées, au point que les positions précises ne sont finalement plus très significatives (en tout cas chez nous, avec nos votants !) tant on réinvente la définition du mouchoir de poche.

La plus grosse différence entre nos deux classements est aussi celle au plus gros « enjeu », puisque le lauréat de notre petit palmarès interne à l’association est Archipelago. Le matériel, le thème, son principe semi-coopératif et bien plus encore son impressionnante capacité à transposer des mécaniques « IRL »[ref]IRL = In Real Life[/ref] complexes dans un jeu sans rien sacrifier sur l’autel de l’abstraction et de la simplification nous a immédiatement plu. Le niveau de réalisme et le souci du détail qu’atteint la simulation est bluffant comparé à la fluidité de ses règles, et la facette semi-coopératif à objectifs cachés rajoute encore de l’intérêt et des opportunités de renouvellement à un jeu dont la profondeur de la gestion (économie, démographie, ‘social’, politique, etc.) avait d’office placé la barre déjà très haut.

Quoi qu’il en soit, au vu du nombre de sorties annuelles (bien qu’il semble être moindre qu’en 2011), aucun de ces dix jeux n’a démérité, du premier au dixième. En espérant vivre d’aussi bons moments ludiques cette année, et en vous remerciant également pour l’intérêt croissant que vous portez à notre site où nous essayons de rapporter nos coups de coeurs ludiques, toute l’équipe de Ludopoly vous souhaite une excellente  année 2013 !

Couverture Jeu/Auteur(s)/Editeur Son truc en + Classement Tric Trac d'Or 2012 Classement Ludopoly 2012
Couverture de la boîte du jeu Myrmes - Tric Trac d'Or 2012 Myrmes
Yoann Levet
Ystari
Thème unique en son genre et très bien retranscrit
Jeu très agressif
1e 4e
Couverture de la boîte du jeu Trajan - Tric Trac d'Argent 2012 Trajan
Stefan Feld
Gigamic/Ammonit Spiel
Awalé délicieusement casse-tête
Une grosse tension malgré une interaction exclusivement indirecte
2e 2e
Couverture de la boîte du jeu Descendance - Tric Trac de Bronze 2012 Descendance
Inka & Markus Brand
Gigamic/Eggertspiele
La rafraichissante et astucieuse gestion du temps et de la vie de ses personnages
Matériel très agréable
3e 3e
Couverture de la boîte du jeu Archipelago Archipelago
Christophe Boelinger
Ludically
Incroyable capacité à traduire ludiquement et de façon très fluide l’imbrication complexe des phénomènes démographiques, sociaux, commerciaux et politiques auxquelles peut être soumise une colonie. Semi-coopératif à objectifs cachés très efficace. 4e 1e
Couverture de la boîte du jeu Eclipse Eclipse
Touko Tahkokallio
Ystari/Lautapelit
Un excellent 4X[ref]4X = Acronyme anglais signifiant : « eXplore, eXpand, eXploit, eXterminate » et désignant les jeux articulés autour de ces quatre piliers.[/ref] plus fluide qu’il n’y parait, dont le côté ameritrash apporte un lyrisme héroïque aux combats 5e 5e
Couverture de la boîte du jeu Sherlock Holmes Detective Conseil Sherlock Holmes Detective Conseil
Gary Grady, Raymond Edwards et Suzanne Goldberg
Ystari
Le meilleur rapport accessibilité/plaisir de jeu des lauréats.
Ambiance fidèle et à couper au couteau : ultra-immersif. Et dispose d’un excellent développement (nombreuses extensions « fanworks » et officielles)
6e 9e
Couverture de la boîte du jeu Seasons Seasons
Régis Bonnessée
Libellud
Mélange sympathique de cartes et de gestion, soutenu par un design irréprochable 6e 7e
Couverture de la boîte du jeu Tournay Tournay
Sébastien Dujardin, Xavier Georges, Alain Orban
Pearl Games
Parvient étonnamment bien à apporter de la nouveauté tout en préservant la filiation conceptuelle et philosophique avec Troyes 8e 6e
Couverture de la boîte du jeu Takenoko Takenoko
Antoine Bauza
Bombyx / Matagot
Très kawaï, principes, matériel et visuels qui font systématiquement mouche auprès de toute famille 9e 10e
Couverture de la boîte du jeu Noé Noé
Bruno Cathala & Ludovic Maublanc
Bombyx
Très vaillant ressortissant des « petits jeux » dans ce top 10 : très malin, agréable, tout public et beau 10e 8e

Auteur: Pierre-André Dewitte

Travaille dans le cloud comme Traffic Manager "couteau suisse" (Webdev et Mobdev en bonus), mais descend de son nuage à l'occasion pour jouer à des jeux de société. Et quand il a un coup de cœur ludique, il l'écrit sur Ludopoly, toujours en moins de 3000 mots.

Partager cet article sur

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Partager

Partager cet article avec vos amis!